1 Juillet 2004: l’inscription de la vallée du Madriu-Perafita-Claror (VMPC) dans la liste des sites du Patrimoine Mondial, dans la catégorie de paysage culturel est décidée à l’unanimité lors de la réunion du Comité du Patrimoine Mondial tenue à Suzhou (Chine).

27 Octobre 2005: la VMPC est déclarée un bien d’intérêt culturel d’Andorre. Elle est donc protégée par la loi du Patrimoine Culturel d’Andorre.

28 Décembre 2011: approbation du plan de gestion de la VMPC, afin de fixer des objectifs clairs et de planifier les actions nécessaires pour les atteindre.

La Commission de Gestion est le principal organe de gestion de la vallée. Elle est formée par les maires d’Encamp, Andorra la Vella, Sant Julià de Lòria et Escaldes-Engordany. Chaque commune maintient sa compétence sur sa partie du territoire, mais les interventions dans la vallée sont décidées à l’unanimité des quatre membres de la comission de gestion. Et pour toute intervention, il est nécessaire un rapport obligatoire du ministère de la Culture.

La Commission de Gestion est conseillée par un Conseil Consultatif.

Rappelons que l’UNESCO n’a pas de juridiction sur la vallée. L’UNESCO marque les règles à suivre pour maintenir un bien sur la Liste du Patrimoine Mondial, qui sont essentiellement la protection et à la conservation du bien inscrit sur la liste. Régulièrement, l’État a l’obligation d’informer le Comité du Patrimoine Mondial sur l’état de conservation du bien, qui évalue et décide la permanence ou non bien dans la liste.

L’organe de direction comprend:

Les membres de la commission de gestion pour l’année 2015-2019 sont les suivants:

– Le maire principal d’Encamp, Hon. M. Jordi Torres Arauz.
– La maire principal d’Andorre-la-Vieille, l’hon. Mme. Conchita Marsol Riart.
– Le maire principal de Sant Julià de Lòria, l’hon. M. Josep Miquel Vila Bastida.
– La maire principal de Scald, Hon. Sra. Trinidad González Marín.

Les membres du Conseil Consultatif sont:

– Ministre de la Culture, M.I. Mme. Olga Fàbrega Gelabert (pour l’année 2015-2019).
– Représentant de l’association des propriétaires privés du Madriu, Mme. Meritxell Font Vilaginés.
– Représentant des associations dédiée à la protection de la nature, M. Carlos Iriarte Fraga.
– Secrétaire général de la Commission nationale andorrane pour l’UNESCO, M. Jean Michel Armengol.

Le directeur par intérim du plan de gestion est Mme Susanna Simon Torralba.